Franki Construct construit une nouvelle installation de déminage pour le SEDEE

Prev Next

Un acteur suédois de calibre mondial dans le secteur de l’évacuation des munitions non explosées va collaborer avec Franki Construct pour la construction d’une nouvelle installation de démantèlement destinée au service de déminage SEDEE. Le système de déminage remplacera l’ancien, tombé en panne suite à une explosion en 2012.

Le service belge de déminage avait, dans sa base de la commune ouest-flamande de Langemark-Poelkapelle, une installation destinée au démantèlement de munitions de guerre non explosées contenant des explosifs mais aussi d'autres composants toxiques tels que le phosgène. Cette installation a cessé de fonctionner en août 2012 suite à l’explosion d’une bombe à gaz. Depuis, les munitions ne peuvent plus être détruites et s’accumulent, dans l’attente d’une nouvelle installation.

Fin 2014, le ministère de la Défense a signalé qu’il avait confié la réalisation d'une installation pour la destruction de projectiles toxiques à l’entreprise suédoise Dynasafe Demil Systems AB - un acteur d’envergure mondiale dans le secteur de l’évacuation et de la gestion de munitions non explosées et autres substances dangereuses. Dynasafe fait à présent appel à Franki Construct pour la conception, l’ingénierie et la construction du bâtiment qui abritera l'installation de démantèlement. Cette installation assurera la destruction simultanée du gaz toxique et du métal des projectiles - opérations effectuées séparément dans l’ancienne installation. Les travaux démarreront en janvier 2016.

17 Juin, 2015 - 09:45