[TIMELAPSE] Un gigantesque pont ferroviaire transféré sur place en moins d’une heure

Prev Next

Le week-end dernier, un nouveau pont ferroviaire a été posé à Malines. Ce pont d’une longueur de 100 mètres et pesant plus de 2300 tonnes a été hissé et transporté à l’aide de quatre véhicules à plateforme mobile. Moins d’une heure plus tard, il était sur son emplacement définitif, au-dessus de la Jubellaan. Franki Construct a participé à cette prouesse technique par l’intermédiaire de Willemen Groep. 

La pose d’un pont exige énormément de travaux préparatoires. Tout a été mesuré et remesuré des centaines de fois. De tels travaux n’ont pas souvent lieu en Flandre. Généralement, les éléments d’un pont sont fabriqués ailleurs avant d’être livrés, le pont étant finalement monté sur place. Dans le cas présent, le pont a par contre été directement fabriqué, hissé et transporté sur le chantier.

Une marge d’erreur extrêmement faible

Quelques jours avant son transfert, le pont a été placé sur des véhicules à plateforme mobile. Les roues de ces véhicules avaient été programmées en conséquence et tandis qu’un opérateur activait les boutons, il était accompagné par des collègues lui fournissant de minutieuses indications. Une telle rigueur était évidemment nécessaire car la marge d’erreur était extrêmement faible : à peine 8 cm des deux côtés.

La Jubellaan rouverte plus tôt que prévu

Pendant les travaux, la Jubellaan était fermée à la circulation. Des tonnes de sable et de plaques d’acier protégeaient la route et le réseau d’égouts du poids représenté par le pont et les véhicules à plateforme. Normalement, la rue aurait dû rester fermée pendant 48 heures mais comme les travaux se sont parfaitement déroulés, elle a pu être rouverte plus de 20 heures plus tôt que prévu. 

De 100 à 160 km/h

Ces travaux s’inscrivaient dans le cadre de l’aménagement du contournement ferroviaire qui doit fluidifier le trafic sur la ligne Bruxelles-Malines-Anvers-Pays-Bas. Une fois prêt, ce contournement sera raccordé à la liaison Diabolo et à la ligne Malines-Schaerbeek. Les trains pourront ainsi traverser beaucoup plus rapidement Malines puisque la vitesse maximale y passera de 100 à 160 km/h. Le nombre de voies et de quais passera également de 10 à 12. Au total, 6 nouveaux ponts seront installés pour le contournement.

Regardez le timelapse, véritable synthèse des travaux en moins d’une minute, ou cliquez ici pour un reportage photo plus large. Vous trouverez les photos en haut de cette page, dans la barre défilante. Tous nos remerciements à « Mechelen in beweging » pour les photos.

7 March, 2016 - 15:15