Pose de la première pierre de la MRS des Annonciades

Prev Next

Ce 11 décembre, le ministre flamand du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille Jo Vandeurzen, accompagné de Willy Geijsen, président de l’ASBL Annonciades d’Heverlee, ont symboliquement posé la première pierre de la nouvelle MRS des Annonciades. Cette nouvelle construction se dresse sur le domaine de l’Institut du Sacré-Cœur, situé sur le Naamsesteenweg à Heverlee.

En raison de la dépendance croissante des sœurs et du vieillissement des bâtiments existants, le besoin d’une nouvelle infrastructure se faisait ressentir. Pour le volet soins, la préférence allait à des logements de petite taille, mais il fallait tenir compte de la réalité économique. C’est pourquoi un concept très flexible a été imaginé, faisant la part belle à des ensembles qui peuvent accueillir quatre fois huit, deux fois seize ou une fois trente-deux personnes. Les ensembles de huit chambres, tous facilement identifiables, disposent de leur propre accès et peuvent fonctionner de manière totalement indépendante. Tous les groupes de vie sont rassemblés autour d’un axe central qui concentre toutes les fonctions communautaires et fait le lien avec les bâtiments existants.

Durabilité

L’architecture du bâtiment s’inspire du patrimoine sans pour autant l’imiter, et recourt à des matériaux naturels et robustes comme l’acier Corten et le verre émaillé. La durabilité est une valeur phare pour la direction de l’ASBL Annonciades, qui a opté sciemment pour un bâtiment basse énergie. Activation thermique du béton, stockage d’énergie dans le sol, chauffage par poêle à pellets, panneaux solaires pour la production d’eau chaude et panneaux photovoltaïques pour générer de l’électricité. La coulisse des façades est remplie d’une couche de 15 centimètres de polyuréthane.

Deux phases

Willemen et Van Roey ont commencé en juin la construction de la nouvelle MRS, qui comprend 96 chambres et 27 logements à assistance sur une surface de 11 500 m². Le projet est exécuté en deux phases. Les techniques spéciales ont été attribuées par lots à des entrepreneurs auxiliaires, sous la direction de Willemen et Van Roey. Plusieurs bâtiments anciens seront remplacés par des bâtiments modernes et peu énergivores. La majeure partie des façades sera habillée de cassettes métalliques en acier Corten perforé. L’ensemble de bâtiments au premier plan semble flotter au-dessus d’un volume en verre. Le montant du marché s’élève à 10,9 millions d’euros. Les travaux vont durer un peu plus de deux ans.

11 December, 2015 - 16:00