Willemen Groep prendra également en charge un second cluster dans le projet PPP Ponts du Canal Albert

Prev Next

La S.A. Via T Albert a été désignée aujourd’hui par De Vlaamse Waterweg pour la reconstruction de huit ponts enjambant le canal Albert à Beringen, Paal-Tervant, Meerhout-Vorst, Lummen, Oelegem II (Ranst), Herentals-Herenthoutsesteenweg et Kuringen ainsi qu'à Schoten avec le Hoogmolenbrug. Via T Albert est une société créée spécialement pour ce projet et composée de Franki Construct, Willemen Infra, HYE et Aelterman. La Fédérale Assurance assure le financement du projet. Sept autres ponts avaient déjà été attribués à Via T Albert en 2017. 

De Vlaamse Waterweg et Via T Albert ont signé lundi le contrat afférent au second cluster du projet PPP de « rehaussement des ponts du Canal Albert ». Par ce biais, les deux parties ont conclu un contrat de collaboration public-privé tant pour la conception, la construction et le financement que pour l’entretien durant 30 ans de huit nouveaux ponts traversant le canal Albert et présentant une hauteur libre minimale de 9,10 mètres. Ben Weyts, ministre flamand de la Mobilité : « Nous souhaitons nous adapter à la croissance du trafic de marchandises prévue en rendant les alternatives au transport routier plus attrayantes. Nous investissons dès lors massivement dans l’extension de nos voies navigables. En surélevant les ponts sur le canal Albert, nous offrons aux entrepreneurs une alternative encore plus attrayante au transport par camions. Lorsque les ponts auront été surélevés, les bateaux pourront transporter plus de conteneurs, ce qui signifie une hausse notable des rendements. »

Cluster 1

« Nos voies navigables doivent être sûres et innovantes, et répondre à la demande et aux exigences des clients. Le rehaussement des ponts est une réponse parfaitement adaptée à cet égard », explique Frieda Brepoels, présidente de De Vlaamse Waterweg. L’année passée, un premier cluster de sept ponts avait été attribué à Via T Albert. Il s’agissait des ponts d’Eigenbilzen, Zutendaal, Stokrooie, Kwaadmechelen Zwartenhoek, Eindhout, Geel-Stelen et Herentals-Lier. Chris Danckaerts, administrateur délégué de De Vlaamse Waterweg : « Les travaux ont débuté en août 2017 et à la mi-mai, nous ouvrions déjà le premier pont de ce cluster. Avec cette désignation pour la construction de huit autres ponts, nous poursuivons sur notre lancée et maintenons le projet de rehaussement des ponts en parfaite conformité avec l’échéancier. Notre intention est de boucler la totalité du projet pour la fin 2022, de sorte que le canal Albert soit plus que jamais la voie navigable rapide par excellence en Flandre. »

Des nuisances minimales

Il s’agit de sept ponts à arche métallique du même type que ceux du cluster 1 (ce qui permet de limiter les coûts de conception et d’accélérer la réalisation des travaux) et d’un pont à haubans au niveau de la Herenthoutsesteenweg, à Herentals. Pour chaque pont, nous nous attachons en outre à réaliser la nouvelle construction en réduisant les nuisances à un minimum. Il peut arriver que le nouveau pont soit construit à côté du pont actuel pour limiter l’interruption de la circulation. Deux ponts voisins ne seront donc jamais rendus inaccessibles en même temps. « La concertation avec les parties intéressées permet de limiter au maximum les perturbations de la circulation et d’harmoniser l’organisation des travaux de manière mûrement réfléchie. Avant le début des travaux, nous organisons pour chaque pont un marché aux infos pour informer les riverains », ajoute Chris Danckaerts.

 

29 April, 2019 - 19:00

Willemen Infra, le plus important constructeur de routes belge, a vu le jour le 1er juillet 2018 de la fusion entre Aswebo, Aannemingen Van Wellen et le département infra de Kumpen.

Depuis 1998, Franki Construct appartient à Willemen Groep, le plus grand groupe familial de construction en Belgique.