Aannemingen Van Wellen décroche plusieurs contrats dans le port d’Anvers

Prev Next

Ces derniers mois, les entreprises Van Wellen sont parvenues à décrocher trois importants projets dans le port d’Anvers : DP World, AET et MPET Oost. Le carnet de commandes pour cette année s’annonce d’ores et déjà très prometteur.

DP World

DP World Belgium a fait appel à Aannemingen Van Wellen pour la réalisation de la dernière section du terminal à conteneurs. Van Wellen doit notamment réaliser les égouts, le coffrage du sol, la fondation en pierraille concassée naturelle et enfin le revêtement en asphalte et béton. La commande représente au total quelque 40 000 mètres cubes de terres à enlever, 50 000 tonnes de matériau de fondation, 15 000 tonnes d’asphalte, 1 kilomètre d’égouts et 12 kilomètres de conduites d’attente. La stabilisation sur place de la fondation avec du ciment sera réalisée en collaboration avec Aswebo.

AET

Antwerp Euroterminal (AET) agrandit son terminal de quelque 30 hectares. Aannemingen Van Wellen est chargée à la fois de la pose des égouts et des gaines d’attente et de la réalisation de la superstructure composée d’un revêtement asphalté posé sur une fondation en pierraille concassée naturelle. La construction de ce terminal automobile de 384 000 m² a débuté en décembre. À la fin de la première phase en avril, 125 000 tonnes de matériaux de fondation, 50 000 tonnes d’asphalte, 2,5 kilomètres d’égouts en béton et 4,5 kilomètres de conduites d’attente auront été mis en œuvre. La phase 2 doit être terminée d’ici la fin de l’année. Les travaux sont réalisés pour une somme totale de 10,6 millions d’euros. AET avait déjà fait appel aux services de Van Wellen pour l’extension de son terminal du Verrebroekdok, situé un peu plus loin.

MPET Oost

L’armateur suisse MSC et l’exploitant du terminal à conteneurs PSA font à nouveau confiance à Aannemingen Van Wellen pour l’extension de leur terminal à conteneurs MSC PSA European Terminal (MPET). Ce projet représente un investissement de 20 millions d’euros. Aswebo sera également partie prenante dans ce projet, et Van Wellen collaborera avec Franki Construct pour l’édification d’un portique et d’une cabine HT à l’est du Deurganckdok.

Les travaux d’infrastructure consistent en la réalisation d’un égout en tranchée ouverte, des travaux de terrassement au moyen de machines pilotées 3D, de fondations en pierraille concassée naturelle et d’un revêtement en asphalte. Une fondation sur pieux sera placée pour les travaux sur la passerelle de liaison. Sur place, les semelles de fondation seront fabriquées avant d’y construire la couverture du pont.

Fin 2016, pas moins de 480 000 tonnes de matériaux de fondation, 140 000 tonnes d’asphalte, 8 kilomètres de tuyaux en béton et 6,5 kilomètres de conduites d’attente auront été mis en œuvre. Van Wellen a déjà construit pour MPET tout le côté ouest du dock.

12 Février, 2016 - 15:45