Tom Willemen, premier président du « dronecluster » flamand EUKA

Prev Next

Tom Willemen (CEO de Willemen Groep) et le ministre flamand du Travail, de l’Économie, de l’Innovation et du Sport, Philippe Muyters, ont présenté mardi au grand public le « dronecluster » flamand  de l’asbl EUKA. EUKA, qui a été reconnue récemment par l’agence flamande « Innoveren en Ondernemen » comme un réseau innovant d’entreprises, veut promouvoir l’industrie flamande des drones à l’échelle nationale et internationale. Tom Willemen est le tout premier président du « dronecluster » au sein d’EUKA.

Le chantier R4 à Rieme (Ertvelde) a été choisi pour le lancement du « dronecluster » flamand d’EUKA. Sur ce site, deux entreprises du Willemen Groep construisent avec Franki Construct et Aswebo un nouvel échangeur routier et un pont reliant la route portuaire à la zone industrielle. Elles s’emploient aussi à améliorer les infrastructures cyclistes. Aujourd’hui, des drones permettent déjà de suivre et d'analyser tous les mouvements au sol sur ce chantier. Les volumes de terre sont par ailleurs mesurés de manière plus rapide et plus précise qu’avec les techniques traditionnelles.

« Le Willemen Groep exerce ses activités le regard constamment tourné vers l’avenir. En outre, les objectifs d’EUKA s’inscrivent parfaitement dans la vision de notre entreprise. Je suis donc heureux d’exercer un rôle moteur au sein du ‘dronecluster’ », souligne Tom Willemen. « Nous avons pour ambition de réunir les utilisateurs et les fournisseurs de drones et de les encourager à collaborer, à partager leurs expériences et à s’améliorer sans cesse. Pour ce faire, le « dronecluster » flamand d’EUKA est la plateforme idéale. Cela ne sera possible que si toutes les parties prenantes, y compris moi-même, exercent leur rôle avec enthousiasme. Le monde des applications pour les drones n’est limité que par notre imagination. »

Community’s

« Les drones sont donc l’avenir », poursuit Tom Willemen. « Dans le secteur de la construction, par exemple, les drones peuvent participer aux inspections, aux défis logistiques et sans doute à terme aussi à un engagement plus efficace d'effectifs. » Mark Vanlook, clustermanager d’EUKA : « Les drones domineront de plus en plus l’économie ces prochaines années. Tous les secteurs sont concernés, pas uniquement celui de la construction. À travers EUKA, nous investissons dans différentes 'communities' au sein desquelles nous souhaitons réunir toutes les parties prenantes. »

euka.org

Pour l’heure, EUKA vise les communautés du gardiennage, de la construction, de l’agriculture, de la logistique, de la formation, des pouvoirs publics, de la technologie et des loisirs. Et il est probable que cette liste s’allonge encore à l’avenir. Vous trouverez toutes les informations sur ces communautés et la manière d’y participer sur le nouveau site Internet d’EUKA. Sur ce site Internet, des entreprises de drones et des utilisateurs de drones peuvent entrer en contact par le biais d'une communauté en ligne.

Plan d’action

Le ministre Philippe Muyters : « Nous attendons d’EUKA, en sa qualité de réseau innovant d’entreprises, qu’elle lance une dynamique au sein de l’industrie des drones à travers des accords de collaboration entre les entreprises et toutes les parties prenantes de ce secteur. » Pour y arriver, EUKA mettra en œuvre un plan d’action concret, offrant une valeur ajoutée économique démontrable aux entreprises qui participent activement aux communautés et au réseau étendu d’EUKA.
 

21 February, 2017 - 16:30