Station de métro Toots Thielemans - Bruxelles

Prev Next
Description 

Dans le centre de Bruxelles, nous construisons deux nouveaux tunnels de métro et la toute nouvelle station de métro Toots Thielemans dans le cadre du projet Metro 3. Un premier tunnel part de la Place Bara via le Boulevard Jamar et la petite ceinture jusqu'à l'Avenue de Stalingrad, où nous construisons la nouvelle station. De là, un deuxième tunnel commence sous le Palais du Midi jusqu'au Boulevard Maurice Lemonnier. Ce projet de construction est l'un des plus ambitieux et des plus complexes de son temps dans notre capitale. Franki Construct fait partie, avec Besix et Jan De Nul, de SM Toots, l'association temporaire qui réalise les travaux pour le compte de la STIB.

Ambitieux et complexe
Anciennement connue sous le nom de projet « Constitution », la station de métro Toots Thielemans est située sous l’Avenue de Stalingrad, entre les stations Bruxelles-Midi et Anneessens. Elle sera composée de deux quais au niveau -2 et de trois mezzanines pour les guichets et les accès aux quais. Ceux-ci seront accessibles par le Boulevard du Midi et le Palais du Midi, et seront également reliés par un nouveau tunnel piétonnier à la station de tram Lemonnier, qui reste à sa place.

La construction de la nouvelle station de métro et de deux tunnels est l’un des projets de construction bruxellois les plus ambitieux et les plus complexes de notre époque. La station de métro Toots Thielemans permettra de désenclaver le quartier du Palais du Midi grâce à son emplacement sur Métro 3, la nouvelle artère des transports publics à Bruxelles. Avec une capacité trois fois supérieure à celle du tram et un passage toutes les trois minutes, le nouveau métro permettra de garantir des déplacements rapides.

Réduction des nuisances
L’expérience des trois parties qui composent la société momentanée Toots est donc d’une valeur inestimable pour réaliser le projet dans les délais et de la bonne manière. Les travaux se déroulent à la fois en surface et en sous-sol, dans une zone très densément peuplée, avec de nombreux commerces. La société momentanée Toots collabore pour cette raison avec la STIB, la Région de Bruxelles-Capitale, la Ville de Bruxelles, la commune de Saint-Gilles et d’autres détenteurs d’enjeux selon un plan global de réduction des nuisances qui tient compte des riverains et des commerçants locaux.

Des méthodes de travail moins bruyantes et causant moins de vibrations sont utilisées, l’espace de stockage et de travail occupé est réduit au minimum absolu et un nouveau rond-point est aménagé pour détourner la circulation sur la Petite Ceinture et stabiliser au maximum le flux de circulation au fil de l’avancement des différentes phases du projet. En septembre, certains commerçants ont été temporairement relogés dans le tout nouveau « Stalingrad Village », dans le cadre de ce plan de réduction des nuisances.

Climat et société
La SM Toots travaillera, tout au long de ce projet, en étroite collaboration avec la STIB pour offrir des stages et des formations aux personnes défavorisées et aux personnes handicapées. En outre, dans le cadre de projets d’intégration locale, la société momentanée fera appel à des demandeurs d’emploi bruxellois pour des tâches spécifiques telles que les finitions extérieures, la maçonnerie, le revêtement de sol et la peinture.

Toots veillera aussi activement à la réduction et au contrôle de l’empreinte CO2 des travaux. Des seuils de CO2 ont été fixés et sont contrôlés pour les activités les plus importantes, comme la fourniture de béton et d’acier d’armature et l’enlèvement de terres. Concrètement, cela signifie que les chaînes de production, d’approvisionnement et d’élimination de ces matériaux sont définies et contrôlées dès le départ.

Grâce à des panneaux photovoltaïques, Toots produit en grande partie sur place l’électricité dont elle a besoin pour les unités de bureaux, et recourt à une roulotte de chantier performante sur le plan énergétique. Compte tenu de la grande quantité d’eau nécessaire pour les travaux de fondation, l’eau de ville a récemment été remplacée par l’eau de la Senne. L’eau pompée par épuisement est principalement rejetée dans la Senne et plus dans le réseau d’égouts. Qui plus est, l’utilisation de groupes électrogènes a quasiment disparu grâce à des prises de courant spécialement prévues pour les installations du chantier. Dans la mesure du possible, des équipements électriques sont même utilisés.

Depuis 1998, Franki Construct appartient à Willemen Groep, le plus grand groupe familial de construction en Belgique.

 
emplacement 

Détails du projet

Entrepreneur
Stalingradlaan, Brussel, Brussels, Belgique
Maître(s) d'ouvrage 
STIB-MIVB
Sociéte momentanée 
Franki Construct, BESIX, Jan De Nul
Début des travaux
06-2020